La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

La fondatrice

Marie-Élaine Gadbois a toujours été une amoureuse des mots. C'est pourtant dans le domaine du patrimoine qu'elle entame sa carrière professionnelle, après avoir complété un baccalauréat en histoire de l'art et un certificat en enseignement collégial. En 2004, elle devient agente de liaison au ministère de la Culture et des Communications, où elle constate l'absence de réviseurs spécialisés en patrimoine. Il n'en fallait pas plus pour que l'idée de combler cette lacune fasse son chemin. 

En 2006, Marie-Élaine Gadbois retourne aux études à temps partiel et obtient un certificat en rédaction professionnelle quelques années plus tard. En 2012, elle fonde Oculus révision en combinant ses deux passions, la langue française et le patrimoine. Elle obtient le titre de réviseure agréée en 2016 après avoir réussi l'examen d'agrément en révision linguistique de Réviseurs Canada. Forte de 15 ans d'expérience dans le domaine culturel, Marie-Élaine Gadbois écrit, révise et corrige divers textes qui traitent de la culture québécoise sous toutes ses formes.

 

Marie-Élaine GadboisMarie-Élaine Gadbois

© Manon Dumas photographe

Le nom de l'entreprise

Un oculus, aussi appelé « œil-de-bœuf », est une fenêtre ronde ou ovale qu'on retrouve sur les bâtiments patrimoniaux. C'est un élément qui attire le regard et qui confère une touche de beauté à l'édifice. Oculus révision se définit comme cette particularité architecturale, adaptée au contexte de la production de textes. Oculus révision confère une note d'originalité au document qui lui est confié, permettant ainsi d'attirer l'attention du public à qui il est destiné.

Un oculusUn oculus